Les Universités d’été du PS, ça sert à quoi ?

Publié le par Sélim

Les Universités d’été ont été pensées, comme leur nom l’indique, comme un moment de formation dans la vie des cadres et des militants du Parti Socialiste. Autour des différents ateliers, les participants sont confrontés aux analyses des dirigeants et des intellectuels du PS à propos de différents sujets. (Voir le programme de l'édition 2008)

Pourtant, au fil des années, les Universités d’été sont devenues un lieu d’échange. Plus participatifs, les ateliers sont le moment où les aspirations, les analyses et les revendications des militants remontent au sommet du parti. En effet, ce rendez-vous est singulier en ce sens qu’il réunit la famille socialiste en la présence de la direction du parti au grand complet (Baptiste CHAPUIS le remarque très justement sur son blog).

Mais, si ces universités sont un moment de travail et de réflexion, il ne faut pas oublier qu’elles se déroulent en été. Et cette ambiance estivale n’est pas pour rien dans la décontraction qui entoure cet événement où les tensions sont rarement saillantes. Ce « Festival de Cannes » du PS pour reprendre le bon mot d’Henri Weber est ainsi l’occasion d’une réunion plutôt fraternelle des membres du PS.

Interrogé par notre équipe, Olivier Ferrand, président de Terra Nova, nous livre son sentiment quant aux Universités d’été qu’il a connues :

« Celles de 2007 étaient plutôt moroses; marqués par la défaite et fatigués par plusieurs campagnes,  les militants n’avaient pas le cœur à la fête ». Son meilleur souvenir, nous confie-t-il, remonte à l’université d’été de 2001, où le bon bilan du gouvernement de Lionel Jospin laissait augurer une victoire en 2002. L’Université d’été s’était alors déroulée dans une ambiance particulièrement festive...

Publié dans Billets

Commenter cet article