Y'a t-il des idées à gauche ?

Publié le par Etienne


Même si le Live-Blogging se compose principalement par la réactivité aux événements que nous découvrirons à la Rochelle, une préparation est quand même nécessaire ; pour déterminer le ton du blog d'abord, pour le faire connaître ensuite. Alors que nous espérons interviewer des ténors du parti, l'objectivité est un point qui a été soulevé.
 

Il n'est pas envisageable de poser une question différente à chacun. Nous serions alors vivement critiqué à juste titre dans les commentaires car certaines questions permettraient sans doute à certains de mieux se mettre en valeur.


Nous avons donc décidé de nous limiter à une seule question pour tous les leaders actuels :

 


« Y a-t-il des idées à gauche ? »

 


Voici donc une question qui, à première vu, semble faussement polémique. On n'imagine aucun des responsables socialistes présents à la Rochelle nous répondre « non » (peut-être serons-nous surpris ?)

 

Pourtant, à lire la presse en ce moment, il semblerait qu'il n'y ait plus rien au PS : Pas d'intellectuels, pas de groupes de travail, pas de réflexions, pas de militants. Rappelez-vous d'ailleurs cette une de Libération, cruelle pour le Parti Socialiste, lors du lancement de Terra Nova : On voyait alors un cerveau s'échapper de la tête d'un socialiste, rose au poing...



On ne s'attend pas non plus à obtenir la révélation du siècle, l'idée qui marquera le XXIe siècle de son emprunte, même si, bien sûr, on est toujours preneur.

 
Allez, soyons un peu honnête, cette question flatte aussi un peu notre égo. On aimerait entendre : « Oui, par exemple la fondation Terra Nova met en place des groupes de travail sur le Temps de travail, le sport, les retraites... ».

 
Au final, l'intérêt de cette question est de rassembler les socialistes autour de ce mot : « idée ». Personne n'ignore que l'ambiance pourrait être tendue à l'approche du Congrès de Reims et il faut respecter les ambitions de chacun. Mais cela ne doit pas empêcher un large rassemblement des socialistes dans cette « aventure de reconquête de la pensée » pour citer Michel Rocard.


Les idées, ça se construit puis ça se fait accepter. Celles de Nicolas Sarkozy en 2007 (travail, immigration) ne passaient pas en 2000 par exemple.
 

Et puis, avec une même question, on verra qui fait preuve du plus d'originalité et de créativité...

Publié dans Billets

Commenter cet article

jon 30/08/2008 11:13

Très fort les gars ! Le déni de référence, surtout quand on se permet de demander « Y a-t-il des idées à gauche ? ».