Présentation des think-tanks du PS

Publié le par Etienne

  Ce matin se tenait un atelier de présentation des think-tanks du Parti socialiste. Malgré l'horaire matinal (9h30), la salle est pleine. Une vingtaine de militants assistent debout aux réponses d'Olivier Ferrand, Président de Terra Nova - ainsi qu'à celles de ses homologues de la Forge et de la Fondation Jean Jaurès. Rapidement la taille de la salle ne suffit plus et les retardataires ne peuvent plus entrer. La présentation est sobre mais directe.

Les militants sont très intéressés par les objectifs de ces structures : la construction d'un projet à gauche, le fait de faire travailler en commun de chercheurs, des fonctionnaires et des hommes politiques ou personnes issues du monde de l'entreprise plaisent beaucoup aux personnes présentes dans la salle.




A la sortie, les réactions sont très positives mais également exigeantes:

"Le format de Terra Nova est le bon, il faut des réservoirs d'idée au Parti socialiste. Bravo pour votre lancement, maintenant le plus dur reste à faire pour vous".

"Je ne connaissais pas trop le principe des groupes de réflexion politique, j'avoue que j'en avais un peu peur. Je me disais que cela allait ajouter de la division à la division. Je suis rassuré, je crois que vous avez vraiment la possibilité de réaliser du bon boulot".


Certains militants du PS s'inquiètent toutefois de l'externalisation de la production d'idées hors des partis politiques ou redoutent la transformation de Terra Nova en un club élitiste proposant des politiques publiques inapplicables.


Finalement, le dernier retardataire nous a affirmé en s'en allant : "C'était très intéressant. C'est bien que vous veniez à la Rochelle  car créer des idées c'est bien, mais les diffuser et les faire accepter d'abord par les militants, ensuite par les Français c'est mieux. Toutefois, votre structure me semble trop parisienne. Vivement que vous vous développiez en province pour que toutes les idées puissent circuler."

A l'issu de la conférence, Olivier Ferrand répondait à une interview menée par Nicole Bricq, sénatrice de la Seine-et-Marne :


Olivier_Ferrand
envoyé par nbricq

Publié dans Billets

Commenter cet article

Mireille et jean-Pierre 31/08/2008 09:19

salut Olivier,
On voit que tu ne pourras pas faire l'économie d'un développement dans les "petites provinces" : bien sûr c'est plus de risque et de travail, mais pour reparler du
fonctionnement participatif les thématiques locales doivent être initiées sur place et rien n'interdit les locaux d'avoir à dire sur les thèmes nationaux . Tu as été assez accusé de parachutage pour le savoir. Bravo pour le live-blog de la Rochelle et à bientôt JP66 et les autres

EugèneT 30/08/2008 15:19

Les think-tanks ca pue...
C'est aux gens de décider pas à une petite caste...