Interviews croisées à La Rochelle

Publié le par Equipe Terra Nova

Nous avons surpris un grand moment de confidences entre Jean-Christophe Cambadélis et Claude Bartolone que les journalistes n'ont pas laissé passer. Un ingénieur du son tendant sa perche discrètement pour enregistrer leur conciliabule a même été gentiment rappelé à l'ordre.


Nous avons ensuite été en mesure de nous entretenir avec eux pendant quelques instants.


Les Universités d'été

Les Universités sont pour Claude Bartolone, un moment de retrouvailles mais aussi un moment de doute. Il insiste sur le fait que le PS ne doit pas se contenter de ses victoires locales et renoncer à des ambitions nationales. Pour Jean-Christophe Cambadélis, qui est en charge de l'organisation dees Universités, il admet l'existence d'un festival off » qui intéresse des journalistes qui délaissent en majorité le « festival on » des militants.

 

Des primaires pour la gauche

Jean-Christophe Cambadélis désire un programme commun de la gauche qui serait porté par un candidat plutôt que l'organisation d'un plébiscite autour d'un candidat désigné par le seul PS.

Claude Bartolone pense toutefois, comme Jean-Louis Bianco, que les militants socialistes, devraient conserver le monopole de la désignation du candidat aux présidentielles.



Publié dans Interviews

Commenter cet article

Etienne 31/08/2008 02:09

Le liveblog n'est pas destiné à cette acivité: Terra Nova propose des idées sur son site www.tnova.fr

Quennessen 30/08/2008 21:16

Un commentaire général sur tout ce que je viens de lire.
Bien sûr tout le monde peut s'exprimer.
Mais franchement, arrêtons de parler, parler... trop de mots!
pour ne pas dire grand chose.
Des propositions concrètes contre les mesures que nous subissons actuellement ! pas du vent...

philippe 30/08/2008 21:01

Me suis trompé, où occultez vous Ségolène Royal ?

Sélim 31/08/2008 02:28



Nous aurions été ravi de rencontrer Ségolène Royal toutefois, sa visite rapide ainsi que l'engouement médiatique dont elle fait l'objet nous a empêché de l'interroger...

Nous avons toutefois rencontré Jean-Louis Bianco qui a été directeur de campagne de Ségolène Royal en 2007...